“ Carrière du Four à Chaux ”

C'est un immense espace souterrain exploité pour la pierre calcaire dont les carriers ont extrait deux bancs : le Banc royal et le Banc franc. Chacun possède une puissance approximative de 4m.

Deux grandes sociétés se sont partagées l'exploitation :

Ces vides furent par la suite largement transformés en caves champignonnières dont plusieurs styles de cultures sont encore bien représentées.

Cet ensemble comptent à peu près sept carrières, dont certains noms forment aujourd'hui les quartiers du dessus : La Bonne Ville, le Four à Chaux, Le Bel Air, Saint Paul, les Roches et j'en passe. Tout cet ensemble se rejoint pour former sans nul doute : la plus grande carrière d'Ile de France.

Exploitation

Piliers Tournés
Piliers Tournés
Arches
Arches
Consolidations
Consolidations
Arches
Arches

Notes Dés l'entrée, la carrière a été consolidée par de larges arches construites par Garnier, car il y a eu un important mouvement de terrain sur la commune en 1892. La date inscrite sur ces arches oscille entre 1894 à 1899. Il y a d'autres arches disséminées dans la carrière, mais aussi dans les autres carrières de la commune, signés de la même personne.

A cet endroit et nulle part ailleurs, les galeries sont numérotées en "Rues", Rue N°1, Rue N°2...

Avril 1895
Avril 1895
Rue K
Rue K
Arches
Arches

Notes Ces dernières arches datent de 1905, et sont construites par un certain Tetard.

Fontis
Fontis
Consolidations récentes
Consolidations récentes

Notes Vue la superficie de la carrière, une large partie du centre ville se trouve sous minée et dans des quartiers construits. L'article 552 du Code Civil définit que le propriétaire du dessus est aussi le propriétaire du dessous. Il est donc à la charge du propriétaire d'effectuer les travaux nécessaires de consolidations. En souterrain on retrouve donc beaucoup de travaux de consolidations en piliers de parpaings. Ceux là sont ici pour renforcer la portée des piliers aux alentours ou soutenir le ciel aux endroits instables (fontis).

Rue principale
Rue principale
Pilier à bras
Pilier à bras
Wagonnet-Rails
Wagonnet-Rails
Défense de toucher
Défense de toucher

Notes Il reste encore des vestiges de wagonnets et une portion de rails, la descenderie, aujourd'hui bouchée, servait à la sortie des blocs.

Place Saint Louis
Place Saint Louis
Passage N1
Passage N°1
Bloc
Bloc
Lorry
Lorry
Le musée
Le musée
Puits d'extraction
Puits d'extraction
Rues
Rues

Notes Ce puits d'extraction est énorme ! C'est l'un des plus beaux que j'ai pu voir. On retrouve plusieurs indication de rues au départ de chaque galeries.

Effondrement
Galerie neuve
Effondrement
Effondrement
Benne
Benne

Notes A ma connaissance c'est la seule galerie entièrement taillée à la haveuse, cette petite section exclue du réseau est cernée par des effondrements et a très vite été condamnée. Un premier effondrement survenu en 1963 empêche totalement la visite, en le contournant nous arrivons dans une zone qui est totalement bouleversée. La cause est due à un violent glissement de terrain datant de 2001, les piliers sont en sur-pression, tout est en train d'exploser, c'est très chaotique, et nous rappelle le danger immédiat.

En 2003 c'est un énorme fontis qui était apparu en plein bois.

Vossaert
Vossaert
Sondage pressions
Sondage pressions
Wagonnet Wagonnet
Wagonnet

Notes Tout au fond une signature de Napoléon Vossaert carrier que l'on peut retrouver notamment dans la carrière de l'Otan.

Ces sondages sont des tests de pressions, pour mesurer la résistance du pilier. On en retrouve également sur la face adjacente à ce mur.

Curiosités

Trompettes Trompettes Trompettes
Trompettes

Notes Les trompettes de Chavenay sont des concrétions qui se forment sur du calcaire où se trouve de la chaux (issue de la désinfection des caves ou éventuellement d'un déchaulage d'une lampe acétylène). Le milieu frais fera le reste.

Charette
Charette
Dame Jeanne
Dame Jeanne
Le Lac
Le Lac
Concrétions
Concrétions

Notes C'est la seule portion de la carrière qui est noyée, c'est une petite galerie d'une vingtaine de mètres, au fond, il y a bien 2m d'eau, elle arrive presque jusqu'au ciel.

Pilier à bras
Pilier à bras
L'Afrique
L'Afrique
Bassin
Bassin
L'alcool est un poison
Alcool

Champignonnières

Broyeur Broyeur Broyeur
Broyeur
Triporteur
Triporteur
6096
6096
Plates-bandes
Plates-bandes
Piliers à bras
Piliers à bras
Carrefour
Carrefour

Notes Au départ, la culture du champignon s'est faites sur des "plates bandes" de larges étendues de terre, où l'on faisait pousser le mycélium. Cependant cette technique a été abandonnée de même que la culture en meules, car les bactéries pouvaient très facilement se propager d'une plate bande à une autre, détruisant ainsi toute une récolte. Il fallait alors désinfecter entièrement la cave, immobilisant par conséquence la production.

Les murs sont donc "chaulés", pour éviter toute propagation de maladies. Pour rappel, on obtient de la chaux par calcination du calcaire.

Arche
Arche
Sacs de culture Sacs de culture
Sacs de culture

Notes On retrouve également de la culture en sac, plus traditionnelle.

Arche
Tonneaux
Ventilateur
Ventilateur
Pasteurisation
Pasteurisation