“ Les Trente Esseins ”

Il s'agit d'une grande carrière de calcaire exploitée en piliers tournés divisée en deux grandes zones :

On distingue deux types de cultures, en meules et en sacs. Les caves sont plutôt grandes, il y en a bien une cinquantaine voire plus, la culture était vraiment intensive ! Il y a de grandes voies de roulage, qui relient les différentes entrées, et de chaque côté sur toute la longueur se trouvent des caves, c'est souvent un véritable dédale à l'intérieur.

Connexion Piliers Double niveau Le pont
Piliers

Notes Dans ce secteur de grands volumes, on retrouve plusieurs exemples, de ce qui formait avant un double niveau de taille : les carriers ont laissé un "pan" de masse reliant deux piliers. Toutefois à plusieurs endroits ils sont remblayés ou coupés.

Piliers Attention au précipice Piliers Camionnette
Piliers

Notes Les vides résultant de cette découpe sont spectaculaires, et cela donne aux piliers, une forme plutôt surprenante.

Outils de carrier Tableau de carrier Dieu protege les carriers Borde
Carriers

Notes Sur une paroi on retrouve le nom d'un des exploitants : Borde. et plus loin ce sont tous les outils du carriers qui sont représentés.

Rails CV1626 Rails Rails Blocs Bloc
Rails / Blocs

Notes Ces rails laissent penser que les blocs étaient acheminés par wagonnets, il reste par ailleurs plusieurs voies identifiables dans certaines galeries, mais plus aucun matériel.

Ce bloc, est signé de la Carrière de Vassens, on en retrouve même un bout qui a servi à monter cette hague.

Hague Cerithes Cerithes
Divers
Paniers Champignonnière Pasteurisation Meules Puits d'aération Ciel
Champignonnière

Notes C'est une énorme champignonnière comme je le disais, difficile de s'y retrouver, il y en a partout, elle doit occuper 80% de la carrière je dirais dont seulement 30% doivent être en meules. Même l'espace des anciennes pasteurisations a été ré-utilisé.

Piliers à bras Le trou Napoleon Dronot Cavage
Galeries de circulation

Notes Il devait probablement y avoir un ventilateur à la place du trou dans ce mur.

Il semble que l'on ait baptisé certaines galeries de circulation en rapport avec Napoléon (Bonaparte, l'Aiglon (surnom donné après sa mort), Petit ), ou noms de ses maréchaux (Brune, Ney, Lefevre, Drouot (et non pas Dronot)). Il est difficile de savoir de quand datent ces nominations.

Voici une entrée d'une champignonnière, selon moi la plus ancienne au vu des quelques dates inscrites sur les murs.

Souvenir de la Guerre 1914-15 Année terrible 1914-15 Vive la quille pour la 481 Geffrey Joseph
Graffs

Notes Ici aussi on retrouve quelques signatures de la Première et Seconde Guerre Mondiale.