“ Ouvrages militaires d'Ile-de-France ”

I s'agit de quelques photos d'ouvrages militaires se trouvant en Ile-de-France.

Batterie de Bièvres

Carcasse
Carcasse
Interrupteur
Interrupteur
Fenêtre
Fenêtre
Disjoncteur
Disjoncteur
Baraquement moderne
Baraquement moderne
Poutres
Poutres
Respect
Respect
Explicit Content
Explicit Content
Couloir
Couloir
Panorama intérieur
Panorama intérieur
La caponnière double
La caponnière double
Au dessus du puits
Le puits
Transfo(rmation)
Transfo(rmation)
Panneau électrique
Panneau électrique
Coupé
Coupé
Impact
Impact

Batterie de la Pointe

Une belle batterie, ne serait-ce que pour ces chemins de ronde et sa contrescarpe. L'intérieur est en bon état (à ma première visite) l'ensemble est plutôt grand, beaucoup de couloirs, une vingtaine de pièces, divisé en 3 sections. Rattaché au fort de Palaiseau, cette batterie pouvait accueillir jusqu'à 200 hommes.

Elle fût occupé pendant un temps par l'école polytechnique qui avait ses laboratoires. La grande curiosité de cette batterie réside à mon sens par la chambre anéchoïque, c'est à dire que tous les sons ou vibrations sont absorbés par les murs et plafonds. Une pièce bien glauque et qui suinte la poussière, aujourd'hui.

Depuis elle est à l'abandon. La ville a récemment ré-aménagée la batterie, et son accès est aujourd'hui réglementé. Il est toujours possible de la visiter, notamment pour les journées du patrimoine.

Ombres
Ombres
Contre-escarpe
Contre-escarpe
Escalier souterrain
Escalier souterrain
Couloir
Couloir
Chambre sourde
Chambre sourde
Le puits
Le puits
Le double escalier
Le grand escalier
Le tunnel
Le tunnel
Les poignées
Les poignées
Ouverture
Ouverture
La batterie de la Pointe
La batterie de la Pointe

Fort de Cormeilles

Encore un fort Séré de Rivières et l'un des plus grands encore debout. Idéalement situé, en hauteur, il a pour objectif de verrouiller toute la partie Nord Ouest de Paris.

2000 hommes peuvent y être accueillis, entourés d'un large fossé le fort comporte une escarpe et une contrescarpe, casemates et de nombreuses galeries souterraines. La position comprend en outre une série d'ouvrages annexes, déployés le long de la route départementale, dite route stratégique, comportant six batteries et la redoute de Franconville aujourd'hui démolies.

Un grand merci à l'équipe du fort qui m'a accueilli et fais une visite "complète" des bâtiments et souterrains.

Char
Char
Casemate troupe
Casemate troupe
La boulangerie du fort
La boulangerie
Escalier des traverses abris
Escalier
Couloir
Couloir
La caponnière double
La caponnière double
Traverse 20
Traverse 20
Jeep FFI
Jeep FFI

Fort du Trou de l'Enfer

Difficile à imaginer ce qu'était ce fort auparavant, vu sa transformation actuelle. En effet l'ONF s'est installé dans ce fort, et y entrepose des machines agricoles, pour la plupart. Les fossés, eux, servent d'enclos pour faisans.

Véritable fort avec six batteries à ses alentours, formant la position de Marly, le fort pouvait contenir 800 hommes.

Entrée
Entrée
Baraquement
Baraquement
Fort
Fort
Tête de puits
Tête de puits
Couloir
Couloir
Fenêtre
Fenêtre
Salle
Salle
Escalier
Escalier
Couloir
Couloir
Panorama Panorama
Panorama
Porte Principale
Porte Principale
Entrée Principale
Entrée Principale

Compléments de visite

Après la guerre de 1870, le Grand Etat Major, décide de fortifier les environs de Paris. Dans la partie Est du massif, un ensemble d'ouvrages fortifié est construit faisant partie de la deuxième ceinture protégeant la capitale, le fort du Trou de l'Enfer ainsi que cinq batteries occupant une surface de 50 hectares dans la forêt.

Batterie de l'Auberderie
Batterie de l'Auberderie
Batterie du Reservoir
Batterie du Reservoir
Batterie de Noisy Batterie de Noisy
Batterie de Noisy

Fort du Haut Buc

Encore un fort Séré de Rivières comme il y en avait beaucoup dans la région. Entre 1880 et 1940, le Fort de Buc est une annexe de la garnison et un dépôt de munitions. Annexé par les Allemands en 1940, il est attribué à la Protection civile en 1947. Entre 1979 et 1995, Thomson y implante ses activités militaires.

Le Fort ne se visite pas il est aujourd'hui utilisé par la police nationale pour des entraînements.

Lectures et Recommendations

Un petit rappel s'impose concernant le Système Séré de Rivières :

En 1870, la France est en partie occupée par les armées prussiennes. À la suite de cette défaite, on met en place le système Séré de Rivières (du nom du général) qui permet notamment la construction de fortifications pour défendre Paris. Au total, ce sont 18 forts, 5 redoutes et 34 batteries qui ont été construits entre 1874 et 1881.

Le fort
Le fort
Puits
Puits
Couloir principal
Couloir principal
Cible
Cible
Puits de lumière
Puits de lumière
Défense d'entrer
Défense d'entrer
Déambulation
Déambulation
Get Out
Get Out
Attraction
Attraction
Entrée
Entrée
Haut Buc
Haut buc
Torture's Rooms
Torture's Rooms
Le Fort
Le Fort
Cage
Cage
Poudrière
Poudrière
Exit
Exit