“ Les mines d'asphalte ”

Il s'agit un dossier consacré sur d'anciennes mines d'asphalte en France.

Voici un dossier photographique spécialisé sur les anciennes mines d'asphalte située sur la commune de Saint-Jean-de-Maruéjols, dans le département du Gard.

L'asphalte est un mélange de bitume et de granulats. Le bitume est imprégné dans la roche calcaire (calcaires bitumineux/calcaires asphaltiques) dans des proportions de 6 à 12%. Il est extrait uniquement en souterrain, on parle d'asphalte naturel. Pour être utilisée, la roche doit être concassée, broyée et enfin tamisée, on obtient alors une poudre noire très fine. Avec un ajout de bitume cette poudre va servir à fabriquer du mastic d'asphalte et des carreaux d'asphalte. L'asphalte est principalement utilisé pour ses propriétés d'étanchéité, lorsqu'il s'agit de revêtement il doit être appliqué à chaud, l'asphalte coulé est un asphalte gravillonné (dit porphyré), constitué de bitume, de sable, de gravillons et de filler (fines) qui obtient son état final par simple refroidissement.

Attention à ne pas confondre, asphalte, bitume (hydrocarbure) et goudron (issu de la houille)

Puits Berry Puits Bond
A gauche, sans doute une photo du puits Berry on y voit une voie qui la relie sûrement au puits Goldney. A droite, une photo qui devrait être le puits Bond, mais sans certitude.

Deux concessions ont été ouvertes sur la commune pour l'extraction de l'asphalte :

Le 4 Juin 1859 est accordée la concession de Saint-Jean-de-Maruéjols à Baptiste Puech, Etienne-Joseph Jouve et Hilarion Rogier. En 1872 la concession est rachetée par la SFA (Société Française des Asphaltes) qui est dirigé par Monsieur Vian. Le 30 Décembre 1925 la SFA rachète la concession de Rebesou, précédemment attribuée en 1908 à une sociéte anglaise.

Au total quatre puits ont été fonçés :

  • Puits Berry
  • Puits Bond
  • Puits Goldney
  • Puits Vian

Le 11 Août 1906 est accordée la concession de Foncouverte à la SMAC (Société des Mines d'Asphaltes du Centre). La société est crée le 2 Août 1884 par Gaston Alexandre et possède trois sites, l'un dans l'Ain, dans le Puy de Dôme et ici dans le Gard, elle est spécialisée dans le dallage et enduits en asphalte coulé.

Cinq puits seront fonçés :

  • Puits Alexandre
  • Puits des Blaches
  • Puits Delamare
  • Puits des Echelles
  • Puits Oblique (plan incliné)

La teneur en asphalte contenu dans les terrains est de 8%, l'exploitation se fait traditionnellement en chambres et piliers abandonnés, l'asphalte se trouve sur des couches décalées "en escalier" à cause d'une succession de failles. On y produit de la poudre d'asphalte, étant donné que le gisement est très hétérogène, l'asphalte est mélangé entre plusieurs zones d'extraction afin d'optimiser l'exploitation. 40 000 tonnes de calcaire asphaltique sont extraient par an et on estime les réserves à 3 millions de tonnes.

La SMAC cesse toute ses activités en 2002 et la SFA en 2008.

Sources :
  • Les mines des Cévennes - Michel Vincent
  • Base Mérimée

Puits Goldney

Le puits Goldney est foncé en 1931, par la Société Anonyme des Anciens Etablissements de Hulster, Faibie et Cie, il fût terminé en 1932 et mis en service en 1936. Son diamètre est de 4m et atteint la profondeur de -276m. Il fût relié au puits Berry par un travers banc de 500m. Ce puits assurait l'extraction, le personnel et le matériel. Il remplace les puits Vian et Bond qui sont devenu noyés et exploite un nouveau gisement, plus profond.

Puits Goldney Puits Goldney Puits Goldney Puits Goldney
Puits Goldney
Recette jour Recette jour
Recette jour
Puits Goldney Puits Goldney Bâtiment machine d'extraction Puits Goldney
Puits Goldney

Notes La machine d'extraction se trouve à l'étage tandis que les locaux et un ventilateur se trouve au rez de chaussée.

Machine d'extraction Machine d'extraction
Machine d'extraction
Puits Goldney Puits Goldney
Puits Goldney

Notes Malgré la mise en sécurité du site, celui-ci est entièrement vandalisé et la machine d'extraction complètement pillée.

Puits Berry

Le puits Berry est mis en service en 1935, soit un an avant celui de Goldney. Il est profond de -210m, il servait comme puits de secours et d'aérage.

Puits Berry Puits Berry Puits Berry Puits Berry
Puits Berry
Puits Berry Puits Berry Puits Berry Puits Berry
Puits Berry

Notes Le minuscule bâtiment d'extraction n'abrite aujourd'hui plus rien.

Puits Delamare

Puits Delamare

Le puits est fonçé en 1907 et terminé en 1911, le carreau comprend : un chevalement, un triage, une forge, un magasin, des bureaux, maison du directeur, cité ouvrière (1913) et une centrale électrique (1914).

Le puits est confronté à d'importantes venues d'eau avec l'arrêt d'extraction du puits Vian, en 1922 la société fonçe alors le puits Alexandre 500m plus loin. Il est mis en service en 1924. Les travaux d'extraction du puits Delamare s'arrêtent vers 1925, le puits est complètement noyé et impossible à assécher, la société creuse le puits Oblique, à seulement quelques mètres du puits Delamare. Il s'agit en fait d'un plan incliné de 268,4m de long incliné à 45°. Le puits Oblique est connecté plus tard avec le puits Alexandre.

Le chevalement du puits Alexandre a été démonté et se trouve aujourd'hui sur le carreau de la mine témoin à Alès.

Accumulateur Accumulateur Accumulateur
Accumulateur
Bâtiment d'extraction
Bâtiment d'extraction
1910
1910
Carreau de la mine Carreau de la mine
Carreau de la mine

Notes Le premier bâtiment accueillait la machine d'extraction du puits Delamare, il est daté au fronton de 1910. Aujourd'hui il sert d'habitation et de salle d'exposition, le reste des bâtiments est resté à l'abandon, entièrement vandalisé il s'agit du carreau du puits Oblique.

Il s'agit de plusieurs petites exploitations concernant des mines d'asphalte. L'asphalte est un calcaire bitumineux de couleur brune exploitée à ciel ouvert mais aussi en galeries sur un front de 3 à 4 mètres. Le bitume figé dans la roche calcaire ne représente que 10%.

Réseau 1

Entrée Galerie Galerie Sortie
Réseau 1

Notes Le premier point est une galerie d'à peine trente mètres de long. Il n'y a rien.

Réseau 2

Entrée Hagues et bourrages Hagues et bourrages Hagues et bourrages Hagues et bourrages Hagues et bourrages
Hagues et bourrages

Notes Voici le site le plus intéressant, c'est aussi le plus grand. L'exploitation est faites en hagues et bourrages et non pas en piliers tournés. On exploite donc toute la couche, puis on bourre avec les déchets de pierres que l'on ferme par des hagues. On peut voir sur la dernière photo une hague à moitié fermée.

Cela donne des galeries assez jolies et propres.

Asphalte Concrétions Sortie
Réseau 2

Notes On aperçoit les maigres couches d'asphalte sur la paroi de gauche sur la première photo.

Réseau 3

Portail Entrée Lac Lac Lac Lac
Réseau 3

Notes Ce réseau très petit est intéressant pour le lac à son entrée. Plus loin on trouvera encore un beau châssis de wagonnet.

Châssis Bourrages Double niveau Sortie
Réseau 3