“ La mine des Roys ”

Il s'agit d'un documentaire sur la mine de bitume de Dallet, dans le département du Puy-de-Dôme à une quinzaine de kilomètres à l'Est de Clermont-Ferrand, entre les villages de Pont-du-Châteu (au Nord), Cournon d'Auvergne (au Sud) et Lempdes à l'Ouest.

Il s'agit d'une mine de calcaire bitumineux. Le bitume se trouve encastré dans deux couches de calcaire superposées incliné vers l'Ouest. Ce calcaire brun repose sur le bassin sédimentaire de la Limagne (Stampien supérieur), dans le graben qui est composé d'argiles, de marnes et de calcaires dit bioclastiques et construits. Le bassin est parsemé de failles et de cheminées de type volcaniques (diatrème).

La mine s'ouvre sur le côté Ouest de l'Allier, là où le calcaire affleure. La mine, appelée plus généralement la "mine des Roys" tire son nom des concessions qui ont fractionné les terrains à exploiter :

Dallet n'est pas unique, alors que les premières recherches datées de 1840 avaient montrées la présence de bitume, d'autres concessions sont alors ouvertes aux alentours : concession de Pont-du-Chateau (Partie Est, Ledru), concession de Pont-du-Chateau (Partie Ouest, Michel et François Bressons), concession de Lussat (Partie Nord, Ledru), concession du Puy de la Bourrière (Ledru), concession de Malintrat (Brugière de Barante). De 1858 à 1884 huit exploitants différents se succèdent sans à parvenir au succès.

Toutes les concessions sont regroupées en 1874 mais il faut attendre 1884 et la constitution de la SMAC à la même époque Société des Mines de Bitumes et d'Asphalte du Centre qui va exploiter la mine de Dallet. (Elle exploitera des mines dans le Centre, dans le Gard et dans le Puy-de-Dôme)

Elle crée également une usine de transformation à Pont-du-Château (à 3,5km de la mine).

En 1899 la concession Roys Nord est abandonnée et l'exploitation est concentrée sur la partie Sud. A partir de 1931 le gisement s'épuise, des recherches sont entreprises et une nouvelle couche est trouvée à 45m de profondeur. On y accède alors par un plan incliné à 45 degrés depuis l'intérieur de la mine.

Durant un siècle, la SMAC va exploiter la mine et creuser plusieurs kilomètres de galeries sur deux niveaux. Au départ, les blocs extraits étaient acheminées par wagonnets vers l'usine de Pont-du-Château ("la route du bitume"). En 1968 les voies extérieures Decauville sont supprimées et font place, à la construction d'une estacade. Les wagonnets sont alors vidés sur le carreau puis le minerai est chargé directement dans des camions.

Les blocs sont d'abord concassés, broyés et réduit en poudre. Puis ils sont chauffés et compressés pour être finalement transformés en pavés, afin de servir pour les trottoirs.

La mine ferme le 04 mars 1984 après 100 ans d'extraction à cause d'un accident mortel survenu dans la descenderie. 828 000 tonnes de calcaire bitumineux ont été extraits pendant cette période qui ont donné 58 000 tonnes de bitume. La roche contient 7% de bitume.

Sources :
Strates Strates Strates
Strates

Notes On distingue une alternance de couches dont les marnes en vertes, le calcaire en brun et le bitume en noir/marron. On trouve dans ces strates par endroits de grosses masses qui sont des stromatolithes (sortes de nodules) souvent imprégnées d'hydrocarbure.

Escalier Longue galerie Innondé Armoires
Demi niveau
Piliers tournés Piliers tournés Piliers tournés
Piliers tournés
Nitramite
Nitramite

Notes L'exploitation est faites classiquement en piliers tournés à l'aide d'explosifs.

Coulures de bitume Coulures de bitume
Coulures de bitume
Coulures de bitume Coulures de bitume
Coulures de bitume

Notes Le bitume imprègne le calcaire, celui-ci s'écoule le long des fissures de la roche donnant alors un spectacle de coulures noires assez glauque. Le bitume est un hydrocarbure, c'est un liquide visqueux et collant.

Air comprimé Treuil
Air comprimé
Cage
Cage
Panneau explosifs
Panneau explosifs
Atelier compresseurs Atelier compresseurs Atelier compresseurs Atelier compresseurs Atelier compresseurs
Atelier compresseurs
La Birlouette
La Birlouette
Châssis
Chassis
Ventilateur
Ventilateur

Notes Un ancien atelier qui accueillait plusieurs compresseurs, mais aujourd'hui il ne reste plus rien. Pas loin un ancien châssis de pelle mécanique.

Travers banc d'entrée Travers banc d'entrée Travers banc d'entrée Travers banc d'entrée
Travers banc d'entrée
Gare Gare Gare Gare
Gare
Wagonnet Wagonnet Wagonnet Wagonnet
Wagonnet
Voies Wagonnet
Wagonnet
Wagonnet Wagonnet
Chute de blocs
Descenderie Descenderie Treuil
Descenderie

Notes Le travers-banc, arrive directement dans la gare de triage, puis donne accès à deux descenderies parallèles, qui sont aujourd'hui noyées. Pour l'une d'elle il reste encore un treuil en place.

La gare est encore pleine d'une cinquantaine de châssis, les bennes ayant été récupérées et feraillées.

Ventilateur
Ventilateur
Rails
Stock de rails
Dérailleur
Dérailleur
Plaque tournante
Plaque tournante

Notes Il reste un peu de matériel dans les galeries mais le plus gros a été sorti à la fermeture.

Ancienne entrée
Ancienne entrée
SMAC
SMAC