“ Beelitz Heilstatten ”

C'est un immense complexe hospitalier perdu dans les bois, qui a pour but le traitement de la tuberculose. C'est un endroit parfait, au calme, à l'abri de la pollution et pas très éloigné de la capitale.

L'histoire du sanatorium de Beelitz commence en 1898, institué par l'assurance santé des travailleurs de Berlin, il est construit par les architectes Heino Schmieden et Julius Boethke, puis Fritz Schulz le sanatorium se divise en plusieurs pavillons de soins qui sont tous orientés sur un axe Nord-Sud et où les patients sont regroupés par sexe.

La plupart des tuberculeux sont des travailleurs au bas revenu ne pouvant pas avoir de soins corrects, qui s'entassent dans des immeubles crasseux, que la révolution industrielle, ne cesse de faire augmenter. Le manque d'hygiène, de soins ou la malnutrition sont les principales causes de la plus importante maladie de la fin du 19ème siècle. Un décès sur trois est dû à la tuberculose.

Malheureusement les efforts engagés seront de courte durée puisque le sanatorium se transformera en hôpital militaire pendant la première Guerre Mondiale. Un certain Adolf Hitler y sera même soigné en 1916, d'une blessure à la jambe.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, c'est de nouveau le même constat, le sanatorium est occupé. Après la défaite de l'Allemagne, c'est l'armée Soviétique qui occupe les lieux comme hôpital militaire et cela jusqu'en 1994. Après le retrait des troupes Soviétiques, certains bâtiments ont pu être sauvés et restaurés, (logements, clinique, usine) tous les autres sont actuellement à l'abandon.

Sanatorium pour Hommes

Notes On retrouve les mêmes bâtiments, que se soit chez les hommes ou chez les femmes. Le style architectural de Beelitz est particulièrement riche et travaillé, c'est ce qui en fait son charme. Il mélange plusieurs styles et matériaux, la brique tout d'abord, à l'extérieur et aux contours des fenêtres, ainsi que leurs coloris du rouge au jaune. La pierre, est fortement utilisée, il n'y a qu'à voir toutes ces arcades et colonnades, tous les chapiteaux sont brillamment sculptés. La présence de ferronnerie est visible un peu partout, au dessus des colonnes et de toutes les rambardes d'escaliers et balcons. On remarquera d'ailleurs qu'une forme de "dragon" est souvent employé même à l'intérieur sur des boiseries mais dont j'ignore la signification.

Tous les toits sont en tuiles et souvent surmonté d'un ou plusieurs clochetons, les combles offrent peu d'ouvertures mis à part des lucarnes rampantes et fenêtres triangulaires. Généralement le dernier étage est en colombage, cela rappelle d'ailleurs souvent, le style Alsacien.

Fenêtres
Fenêtres
L'escalier rose
L'escalier rose
Gymnase
Gymnase
Les bains
Les bains
Pavillon
Pavillon
L'escalier bleu
L'escalier bleu
Arcades romantique
Arcades romantique
L'ecalier vert
L'ecalier vert
Gymnasium
Gymnasium
Façade extérieure
Façade extérieure
Couloir
Couloir
Light Off
Light Off
Central Baths
Central Baths
Z stairs
Z stairs
Dragon's room
Dragon's room
Saal V
Saal V
CCCP
CCCP
Soldier of Fortune
Soldier of Fortune

Sanatorium pour Femmes

The Entrance
The Entrance
Home Sweet Home
Home Sweet Home
Auditorium
Auditorium
Kitchen
Kitchen
Fire
Fire
Your room sir
Your room sir
Columns
Columns
Majestic Ruin
Majestic Ruin
Sunroofing
Sunroofing
Operating Room
Operating Room
Drugstore
Drugstore
Breathing process
Breathing process
Windows
Windows
The Doors
The Doors
Lift-ing
Lift-ing
Russian calendar
Russian calendar