“ Les ardoisières de Martelange ”

La commune de Martelange est située à la frontière de la Belgique et du Luxembourg. Elle s'inscrit dans le pôle ardoisier belge dit "Les ardoisières de l'Ardenne Belge", représentée en huit régions ardoisières :

Chambre souterraine

Et dont les principales sont Vielsalm au Nord, au centre celles de Martelange, et au Sud principalement celles de Warmifontaine et Herbeumont.

Martelange ne jouit pas d'une grande réputation comparé aux autres exploitations susmentionné, pourtant l'ardoise qu'elle produit est de bonne qualité notamment celle extraite à grande profondeur. Elles sont de couleurs grises, plus tendres, plus lourdes, plus raboteuses. On y produit annuellement un million d'ardoises (1840).

11 exploitations se partagent ce bassin : Adolphe, Angelsberg, Augustus, Carl-Edouard, Carolus, Donner, Johanna, Kuborn, Laura, Nanquette, Tornaco.

Les bancs d'ardoises issus du Siegenien supérieur sont divisés en trois niveaux. Ils se dirigent de l'Est à l'Ouest et s'inclinent doucement au Sud, le pendage est de 35 à 45° mais la schistosité des bancs est de l'ordre de 62°, sur une puissance de 25 à 50m. Cela signifie grossièrement, que ce sont de gigantesques exploitations en hauteur et en profondeur, certaines chambres atteignent des hauteurs impressionnantes de 50 à 100m.

Sources :

Ardoisières Lionel Donner

Atelier de fabrication

L'exploitation Donner tire son nom de Lionel-Frédéric Donner administrateur de la société. Il s'agit de l'ardoisière la plus importante dans la commune. Elle est située sur la rive droite de la Sûre, elle est ouverte en 1895.

On exploite les chambres (à l'explosif) en "rabattement" (c'est à dire en descendant), d'abord du toit vers le mur (pilier) en gradins, on y tire ainsi de grandes plaques d'ardoises. Plus tard ce travail s'est fait par découpe au fil hélicoïdal.

Pour faire face aux produits de substitution et à la concurrence venue d'Espagne, les ardoisières de Martelange ainsi que Warmifontaine et Herbeumont se regroupent au sein de l'INARBEL (Industries Ardoisières de Belgique) en 1973, mais cette association sera dissoute dix ans plus tard par la faillite de l'Inarbel en 1983.

En 1986, l'exploitation arrêtée depuis deux ans, est relancée sous le nom : Les Ardoisières de Martelange et dirigée par Roger Donner (fils de Carl). En 1990 l'ardoisière reprend la concession de Rombach (Luxembourg) dont l'activité est arrêtée depuis 1986. Une galerie de jonction est creusée entre ces deux exploitations afin d'augmenter la capacité de production. En 1989 elle produit 35 millions d'ardoises.

La fermeture est prononcée en 1995.

Ardoisières artisanales
Ardoisières artisanales
Carreau Donner Carreau Donner Carreau Donner
Carreau Donner

Notes Voici le chevalement du puits, les molettes sont à l'intérieur de la structure en hauteur. Le chevalement est placé directement aux milieu des installations de façonnage des ardoises.

Notez que les bâtiments sont principalement construits en ardoise.

Chevalement
Chevalement
Plan incliné
Plan incliné
La Sûre
La Sûre
Plan incliné Plan incliné Plan incliné Plan incliné
Plan incliné
Cockerill
Cockerill

Notes Le puits est incliné selon la schistosité de l'ardoise. On aperçoit une benne de remontée.

Attache du câble
Attache du câble
Recette jour
Recette jour
Plaque tournante
Recette jour

Notes Par rapport à notre première visite, nous remarquons qu'aujourd'hui le noyage atteint sa côte maximale : le puits est entièrement noyé jusqu'en haut.

A la sortie du puits, les wagonnets étaient orientés grâce à ces plaques tournantes vers les ateliers de façonnage.

Machine d'extraction Machine d'extraction Machine d'extraction Machine d'extraction
Machine d'extraction

Notes Il est à supposer que le puits aurait été fonçé dans les années 1918 c'est à dire en pleine expansion de l'exploitation, sous la direction de Carl Donner. L'exploitation qui se faisait en ciel ouvert passe donc en souterrain à cette époque. Le puits atteignait la profondeur de -40m.

L'ensemble de la machine d'extraction (poulie Koepe) provient de chez Siemens.

Indicateur de profondeur Indicateur de profondeur
Indicateur de profondeur

Notes L'indicateur aujourd'hui indique une profondeur de -170m. J'estime qu'il y à entre 7 et 8 accrochages. On peut lire "Pompe" au niveau -112 et -170.

Moteur Moteur
Moteur
Porte
Porte

Notes Ce moteur daterait de 1923.

Moteur
Moteur
Tableau électrique
Tableau électrique
Ampèremètre / Voltmètre
Ampèremètre / Voltmètre
Courroie
Courroie
Compresseur Compresseur
Compresseur

Notes Il y a deux compresseurs Ingersoll Rand (New York).

Cage
Cage
Haveuse
Haveuse
Forge
Forge
Marteau-pilon à ressort
Marteau-pilon à ressort
Affûteuse
Affûteuse
Emboutisseuse
Emboutisseuse
Tour
Tour
Atelier
Atelier

Notes Il reste beaucoup de machines outils en tout genre.

Engrenage
Engrenage
Roue dentée
Roue dentée
Manteaux
Manteaux
Vis sans fin
Vis sans fin
Etoile de poussière
Etoile de poussière
Graisse
Graisse
Poignée
Poignée

Notes Une impression que tout a été figé, et que seule la poussière est venue s'installer au fil des courants d'air.

Moteur
Moteur
Atelier de découpe Atelier de découpe Atelier de découpe
Atelier de découpe

Notes Les gros blocs sont d'abord débités en plus petit avant d'être façonnés.

Atelier de façonnage
Atelier de façonnage
Type d'ardoises
Type d'ardoises
Puits d'aérage
Puits d'aérage

Notes L'atelier de façonnage est divisé en plusieurs aires qui représentent les différentes dimensions finales de l'ardoise. Il reste encore quelques ardoises où sont marquées les côtes.

Ardoisières Rombach

Il s'agit de l'ardoisière de Rombach plus connue à ses début par son nom d'Ardoisière Adolphe.

En 1902 est crée la société anonyme Ardoisières Wilhelmschacht, appartenant à Michel et Mathieu Quinet. Malheureusement ils décéderont dans un effondrement en 1905. Le site est racheté par August Rother et renommé "Grube August Adolf".

Le site est fermé en 1986.

Carreau Rombach Carreau Rombach
Carreau Rombach
Chevalement
Chevalement
Passage de câbles
Passage de câbles

Notes Le bâtiment de gauche est celui d'extraction.

Carreau Rombach Carreau Rombach
Carreau Rombach
Machine d'extraction Machine d'extraction Machine d'extraction Machine d'extraction
Machine d'extraction

Notes Il s'agit d'une machine d'extraction à poulie Koepe, l'ensemble est signé Siemens.

Voltmètre / Ampèremètre
Voltmètre / Ampèremètre
Engrenage
Engrenage
Compresseur Compresseur
Compresseur
Recette jour Recette jour
Recette jour
Câble
Câble
Bâtiment de refente
Bâtiment de refente

Notes Tout a été vidé. En 2014 tous les bâtiments excepté celui du treuil, ont été démoli.

Ardoisières Nanquette

Cette ardoisière a été mise en exploitation dans les années 1920-25 par Jean-Joseph Nanquette, toute activité cesse en 1957.

Bâtiment électrique Bâtiment électrique
Bâtiment électrique
Bâtiment machine d'extraction
Bâtiment machine d'extraction

Notes Derrière le bâtiment d'extraction (il reste à l'intérieur, le socle en béton qui accueillait la machine d'extraction) se trouvait le plan incliné, l'entrée est encore bien discernable, mais obstruée. Ces deux bâtiments sont les deux seuls vestiges.

Autre vestiges

Kuborn : Il reste des parcelles d'anciens murs, cachés sous la végétation.

Wissembach : Il subsiste deux bâtiments qui servent aujourd'hui pour le camping Beau Rivage.

Johana - Laura : Le site accueille le musée de l'ardoise.

Galerie de recherche
Galerie de recherche

Notes Il s'agit d'une ancienne galerie de recherche (140m de longueur), dite "Galerie de Radelange".